Au boulot !

J’effectue une mission d’un an en tant que chargée de communication de l’ONG Dahari.

Dahari, c’est quoi ça ?

Dahari est une ONG comorienne qui accompagne les communautés locales dans le développement agricole et la gestion des ressources naturelles, au profit de l’homme et de la biodiversité. Dahari signifie Durable en comorien.

Concrètement, Dahari aide les agriculteurs de 9 villages de l’île d’Anjouan. On leur propose des formations à de nouvelles techniques, des variétés améliorées de semences, des fertilisants, des techniques d’irrigation, pour qu’ils puissent augmenter leurs rendements et générer plus de revenus.

Et la biodiversité dans tout ça ?

C’est la seconde étape. En maîtrisant les cultures sur leurs parcelles grâce à Dahari, les agriculteurs ne vont pas créer des nouvelles parcelles dans la forêt. Ainsi, les actions de Dahari aident à limiter la déforestation aux Comores. L’archipel détient le plus haut taux de déforestation, avec 9% de forêt détruite chaque année. En protégeant les forêts, Dahari protège la faune et la flore des Comores. Dahari porte une attention particulière à deux espèces endémiques, qui ne vivent que sur l’île d’Anjouan : une chauve-souris (la roussette de Livingstone) et un hibou (le petit duc d’Anjouan).

Et moi, à quoi je sers ?

Mon rôle est de faire connaitre l’ONG Dahari dans les communautés locales, au niveau national et à l’international. Pour cela, j’utilise des moyens de communications visuels, audiovisuels, numériques et événementiels. L’objectif est d’augmenter la notoriété de Dahari et de faire comprendre les problématiques auxquelles l’ONG s’intéresse. J’ai un an pour réussir cette mission, et former un chargé de communication local qui continuera le travail.

CHALLENGE ACCEPTED !

bureau

Ma maison

Depuis mon arrivée j’habite (temporairement) dans la maison de Marie-Pierre et Sandrine. Ce sont 2 volontaires réunionnaises qui travaillent à l’ONG Dahari (comme moi).
Sandrine est en vacances pour un mois, donc je prends sa chambre pendant ce temps.
maison-MP
La maison est très grande : 160 m2!! il y a un immense salon-salle a manger, une grande cuisine, 2 salles de bains, 2 pièces de débarras, et 3 chambres ! il y a aussi une terrasse super chouette et un jardin avec plein d’arbres fruitiers.

Niveau localisation, la maison est juste à côté de l’ONG (2 minutes à pieds!) donc c’est très pratique.

Pour l’instant c’est parfait, et j’ai encore un mois pour trouver un appart pour la suite!

48 heures de voyage

mayotte2

Me voici arrivée à Mutsamudu ! Mais quelle aventure…

Je suis partie de Nantes mardi matin en voiture avec mes parents, qui m’ont déposée à l’aéroport de Roissy. Mardi soir j’ai pris un vol (très turbulent) pour la Réunion, où j’ai atterri mercredi matin. Puis j’ai pris un vol (retardé d’une heure) de Saint-Denis à Moroni, puis de Moroni à Mayotte où j’ai fait escale pour la nuit.

Je suis arrivée à mon hôtel à 15h30, et on m’a dit que ma chambre ne serait pas prête avant 18h30. Je suis donc partie à la découverte de Mayotte : un tour en bateau pour aller sur la plus grande île, un tour au marché, une promenade sur la plage, un verre en terrasse… Petit tour plutôt sympa !

mayotte1

De retour à l’hôtel, j’ai rencontré Jonathan, un collègue avec qui j’avais échangé par mail. Il vient de terminer sa mission et faisait escale à Mayotte avant de repartir pour la France. On a participé à un cours de capoeira et on a dîné ensemble, c’était sympa.

Jeudi matin, réveil aux aurores pour prendre le vol entre Mayotte et Anjouan. 45 minutes dans un tout petit avion 12 places, avec des grandes vitres et une vue sur le pilote. C’était génial ! J’ai atterri à Anjouan ravie, et j’ai été accueillie par ma collègue Coralie qui m’a conduite jusqu’à l’ONG.

Bilan de ces 48 heures de trajet : tout va bien, il fait beau, les gens ont l’air sympa, je sens que je vais me plaire ici !

 

Les Comores

situation_comoresLes Comores c’est un archipel de 4 îles situées entre Madagascar et le continent Africain.
Une des îles est française, il s’agit de Mayotte.
Les trois autres îles forment un état indépendant, l’Union des Comores.

Je vais travailler sur l’île d’Anjouan, plus précisément à Mutsamudu qui est la plus grande ville de l’île.

La valise est prête, je décolle demain (mardi 22 avril). Plus d’infos dans les semaines à venir !